5 jours de régime hyperprotéiné

Voici 5 jours que je suis une diète hyperprotéinée.

Concrètement, cela veut dire que je mange 6 sachets par jour  et que je suis seulement autorisée à y ajouter des légumes cuits ou crus, et encore, pas tous ! Salade, asperge, endives, champignons sont devenus mes compagnons de route, non seulement en ce moment mais, je le sais, pour toute la vie.

Je le sais depuis une dizaine d’années, depuis que j’ai mis les pieds chez Weight Watchers : je fais partie de ces gens qui grossissent en regardant les aliments et qui, manque de bol, ont un bon coup de fourchette.

Actuellement, ce régime me permet de manger beaucoup plus de légumes, de les cuisiner avec peu de matières grasses, et de savourer par anticipation mon retour à une nourriture « normale », retour que j’effectuerai avec l’aide de WW sur le conseil de ma diététicienne.

Hyperpro-bento

Voici ce que je mange demain midi…

Demain midi, je mangerai ce que vous voyez sur la photo ainsi qu’un sachet « couscous » qui va plutôt bien avec les courgettes. Ça ne fait pas lourd, hein ? Et pourtant, je n’ai pas faim. Pourquoi ? Parce que le rythme de ce régime m’impose 6 repas par jour et que ce rythme me convient vraiment bien. Je m’aperçois que j’ai besoin d’un petit quelque chose à manger à 10h pour ne pas dévorer à midi ; que je peux ne pas prendre de dessert le midi parce qu’à 16 heures j’ai un goûter (le sachet chocolat n’est pas mal fichu !) ;  goûter qui me permet de tenir sans souci jusqu’au dîner durant lequel je ne prends pas de dessert puisque je le décale à 22 heures… Et là, je me rends compte que je réduis de moi-même mon bol alimentaire en étalant tout cela dans la journée. Mon estomac rétrécit donc naturellement, c’est visible.

B-hyperpro tasse

Quels sont les inconvénients d’un tel régime ?

  1. C’est violent de passer de steak / frites et mousse au chocolat à… légumes et rien d’autre !
  2. J’ai très envie de manger un peu de viande depuis aujourd’hui, c’est pourquoi je m’accorde pour demain midi une petite tranche de blanc de poulet parce que, d’expérience, je sais que résister trop longtemps à ses envies c’est s’assurer un gros écart ensuite.
  3. Les sachets ont un goût correct, mais ce n’est pas la cuisine de mamy, quoi…
  4. Il faut penser à commander assez varié la première fois pour ne pas se lasser. Pour exemple, j’ai 4 saveurs salées différentes seulement, donc j’ai vite l’impression de tourner en rond…
  5. De la même façon, en phase 1, il y a aussi des restrictions sur certains légumes trop sucrés comme les tomates, les courgettes, les choux, bref tous ceux que j’aime bien, évidemment ! LOL
  6. L’haleine se modifie, on a plus soif (ça tombe bien, faut boire un max !) et la première journée, j’ai eu un peu mal à la tête.
  7. J’ai trèèèès envie de craquer en voyant manger les autres…

Les avantages d’un tel régime

  1. C’est très facile à suivre : un sachet ou équivalent, des légumes crus ou cuits, et hop !
  2. En cas d’envie de craquer, il est toujours l’heure de prendre un encas sucré, et il n’y a pas que les sachets : les biscuits (orange, pomme et cannelle, fruits rouges) sont vraiment bons ! 🙂
  3. Ce n’est pas plus cher que de manger normalement : à environ 1 euro le sachet / repas, cela me coûte 6 euros par jour, hors légumes. Si vous avez envie de vous faire une idée, voici le site sur lequel j’ai commandé : Meshyperprotéinés.com
  4. La phase 1, qui est très restrictive, dure peu de temps : une à deux semaines, trois maximum puisque le poids décolle vite. Donc, c’est motivant de se dire qu’on se prive mais pas durant des mois !
  5. Les résultats sont visibles dès les premières 24 heures durant lesquelles j’ai perdu un kilo.

Et les résultats ?

5 jours… 2,5 kilos de perdus. C’est rapide. Très. Trop certainement si je ne fais pas attention ensuite lors de la réintroduction des aliments normaux. Mais quel résultat ! C’est hyper motivant : ces foutus kilos qui me pourrissent la vie depuis ma prise de cortisone sont enfin en train de ficher le camp !

Maintenant, il me reste à voir combien de temps je vais tenir encore sans trop d’écart (oui oui, j’avoue, il y a une crêpe au miel qui m’est malencontreusement tombée entre les doigts samedi… oups !), et surtout comment mon corps va réagir quand je vais réintroduire de la viande, du poisson, des laitages…

Certain(e)s d’entre vous ont-ils déjà vécu une diète hyperprotéinée ?

* Mon blog se nourrit

Publicités

Une réflexion sur “5 jours de régime hyperprotéiné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s